Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.

01Contexte & Justification

La situation générale des femmes violentées dans le monde, est devenue aujourd’hui un fléau social particulièrement au Sahel où elle s’est aggravée avec les événements qui secouent cette sous-région Ouest-Africaine ces dernières années, depuis 2012, il s’agit des conflits armés auxquels s’ajoute le terrorisme.

Ce phénomène discriminatoire constitue un grave problème révélateur d’une crise sociale et morale qui accompagne la modernisation de la société.  En effet, les femmes du Sahel déjà victimes des pesanteurs sociales depuis la nuit des temps, payent déjà un lourd tribut, du fait d’être née femme – Dans ces zones, la femme travaille au moins 18h /24 ; elle se réveille la première pour ne se recoucher qu’après tout le monde.

Cette problématique s’explique très généralement par la brutalité et la maltraitance faites aux femmes et partant, aux enfants car tout ce qui touche la femme, se répercute inévitablement sur l’enfant –

Elles sont entre autres : victimes de viols, de mariage précoce (qui entraine l’arrêt de leur scolarité), de l’excision, de divorce sans préavis ni consentement réciproque, des coup et blessures entrainant parfois la mort, d’humiliation diverses et variées, en rajout aux multiples corvées qui leur reviennent-

L’intervention proposée est initiée dans un contexte particulier, celui de la crise induite des différents conflits armés et du terrorisme depuis 2012 et qui continue, hélas !

C’est pourquoi, la situation spécifique de ces personnes exige une réponse immédiate et adaptée en attendant un traitement ad hoc par les autorités concernées avec l’appui des partenaires spécialisés dans l’aide aux situations d’urgences humanitaires internationales.

Un recensement et une localisation de ces femmes seront opérés de façon pointue et précise par les membres du bureau de l’association

Le présent document propose une action d’urgence à destination des femmes victimes de ces violences pour soulager leur détresse et les mettre dans une position de dignité humaine.

Convaincus que cette situation mérite un traitement adéquat dans l’urgence, l’ONG (JDWS) a décidé d’élaborer cette proposition et de la soumettre aux structures étatiques et aux organisations humanitaires partenaires des pays concernés afin de contribuer au soulagement de la détresse de  ces groupes humains singulièrement vulnérables en attendant que soit définie une stratégie adéquate et  durable à cette situation

02Presentation

L’ONG Justice and Dignity of the Women of Sahel (JDWS) est une association á but non lucratif de réflexion et d’initiatives dont l’objectif principal est une lutte sans merci contre les violences physiques et psychologiques à l’endroit des femmes et des filles dans le monde et particulièrement au Sahel.

L’ONG (JDWS) doit son origine à une femme malienne qui a vécu au Mali et au Sahel durant les difficiles périodes des conflits armés où elle a été témoin de divers types de violences à l’endroit de femmes et des filles. Avec son équipe et ses partenaires, elle entend aider à briser les silences et lever les tabous pour mieux informer sur les violences basées sur le genre, afin d’assister ses sœurs du monde entier à dénoncer haut et fort leurs maux.

Pour ce faire, (JDWS), insère son action dans la solidarité internationale et compte sur la participation des personnes physiques et morales convaincues de la nécessité de relever ce défi à travers entre autres l’éducation, la sensibilisation et l’engagement citoyen et humain.

Nous souhaitons par cette ONG œuvrer à la prévention et contribuer à la lutte contre le fléau en apportant le maximum d’aide aux femmes et aux filles victimes de violences. Nous avions, de façon bénévole commencé la lutte il y a plusieurs années par des aides ponctuelles en documentant plusieurs actes de violence à l’endroit des femmes au Sahel, particulièrement au Mali et à côtoyer les différents partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux afin de partager avec eux ces cas dans le but de pouvoir alléger la souffrance et redonner leur dignité aux femmes et aux filles.

Par la création de cette ONG, nous entendons formaliser et coordonner les actions de lutte contre les violences de tout genre faites aux femmes avec les divers partenaires, tant à l’intérieur du Mali qu’à l’extérieur.

Le projet Justice and Dignity of the Women of Sahel (JDWS) a pour finalité la construction d’un réseau où la solidarité, le partage et l’échange permettent de promouvoir des valeurs humaines positives qui prennent en compte la différence des deux sexes et participer à l’instauration d’une société non violente.

03Vision et Mission

  • Construction d’un réseau où la solidarité, le partage et l’échange permettent de donner ou redonner l’espoir, la confiance en soi et le sourire aux femmes victimes de violences de tout genre au Sahel.
  • Encadrement et accompagnement des femmes et filles victimes de violences de tout genre ;
  • Formation et éducation des victimes sur leurs droits, des intervenants sociaux et des groupes en Violences Basées sur le Genre (VBG) ;
  • Utilisation des structures compétentes et des outils appropriés de protection et contre la violence faite aux femmes et aux filles ;
  • Information, sensibilisation, conscientisation et éducation publiques sur les différents types violences faites aux femmes et aux filles ;
  • Lobbying et plaidoyer auprès des institutions gouvernementales et internationales, des ONG et associations nationales et internationales
  • Médiatisation auprès des différents canaux de communication ;
  • Études et Recherches sur tous les types de violences faites aux femmes et aux filles au Sahel.

04Nos principes et Moyens

  • Nous sommes tous des bénévoles et assurons solidairement l’entier des frais administratifs.
  • On cible toutes les populations féminines de tous les âges sans distinction de race, de couleur et de religion.
  • Des décisions et actions en prises directes avec les partenaires sur le terrain et les populations locales des pays ou les femmes sont victimes de n’importe quel type de violences : mariage forcé, excision, mariage précoce de fille, violences sexistes, sexuelles, psychologiques ou physiques, conjugales ou de concubinage, dues aux conflits armés et tous types de viols….
  • Un travail transparent en réseau et une collaboration avec d’autres associations, ONG ou fondations.

05Stratégies

  • Faire prendre conscience aux femmes de leurs conditions spécifiques d’opprimées et sur les valeurs et facteurs patriarcaux qui perpétuent cette oppression ;
  • Développer chez la femme un sentiment personneld’identité, d’esprit de changement social et de participation active à ce changement ;
  • Conscientiser les hommes et les femmes sur la nécessité de combattre les violences ;
  • Apporter une aide directe aux femmes victimes de violences.
  • Gérer les conflits qui impliquent des violences faites aux femmes et aux filles au Sahel.

06Nos valeurs

  • Nous voulons sentir et manifester de la compassion pour les femmes et les filles qui sont dans la détresse.
  • Nous voulons avoir un regard positif sur l’autre, faire respecter les différences du genre et promouvoir la culture de la non-violence envers les femmes.
  • Nous voulons être cohérents en liant nos paroles à nos actions « Faire ce que l’on dit ».

Pour atteindre ses objectifs, Justice and Dignity of the Women of Sahel (JDWS) a choisi une forme structurelle adaptée à travers ses statuts et règlements intérieurs lui permettant de marquer sa présence à travers le monde et ce, dans le cadre strict défini par les lois régissant les pays où l’association sera amené á intervenir